Je ne vous apprendrai rien en vous disant que faire du sport est bon pour la santé. Et pourtant, beaucoup d’entre nous ont quand même du mal à intégrer le sport dans leur quotidien. Pourquoi ? Car c’est dur de s’y mettre, c’est dur d’être régulier, on n’en ressent pas vraiment le besoin, on a la «flemme»… C’est pour cette raison que j’ai décidé aujourd’hui de vous rappeler pourquoi il est important d’avoir une activité physique, et comment réussir à l’intégrer dans notre rythme de vie.

Bien sur, faire du sport aide à réguler son poids et à sculpter son corps. Mais ce n’est qu’une toute petite partie des bienfaits que nous pouvons attribuer à sa pratique. En effet le sport a de réelles vertus sur notre santé mentale, et ce serait dommage de s’en priver. Mais dans les faits, comment le sport agit sur notre esprit ?

  • Diminution du stress

Il a été démontré que des personnes pratiquant une activité physique régulière réagissent mieux aux situations de stress. Elles réagissent mieux en ce sens que leurs réactions somatiques sont moins intenses tout le long d’une situation stressante. En effet le sport est générateur de stress pour le corps (demande d’un effort, dépassement de ses limites habituelles). Ainsi, plus on est soumis à ce stress induit par l’activité physique, plus on arrive à le maitriser et donc à en en diminuer les effets. On devient maitre de son stress.

Par ailleurs, se dépenser physiquement est aussi un moyen de canaliser son énergie et de se détendre à postériori. Souvent on est plein de tensions et de pensées qu’on a du mal à évacuer au cours de la journée. Faire du sport permet cette évacuation d’une façon saine. Cela vide l’esprit et défoule. On est ensuite prêt pour se détendre et se reposer plus facilement.

  • Augmentation de notre tolérance à la douleur

Lorsque l’on fait du sport, on se dépasse, et en général ce n’est pas qu’une partie de plaisir. Cela est même très souvent douloureux. Ainsi en habituant son corps à une certaine gestion de la douleur dans le cadre du sport, on augmente du même temps son seuil de tolérance etson seuil de sensibilité face à cette dernière.

  • Un allié contre la dépression

La dépression est une pathologie qui touche énormément les français. Cela les place parmi les plus gros consommateurs d’antidépresseurs sur la planète. Mais à quoi servent ces derniers ? En réalité, la dépression est induite par un déséquilibre hormonal de notre cerveau. Les antidépresseurs viennent donc palier au manque ou au trop plein de certaines d’entre elles. Mais surprise, le sport est lui aussi un facteur de production d’hormones positives ! Et qui plus est, naturel… Ainsi pratiquer une activité physique régulière, c’est un peu un médicament naturel à la dépression.

Bien sur il faut rester conscient du fait que certaines dépressions nécessitent des prises en charges médicales, mais le sport n’en est pas moins un allié à prendre en compte. 

  • Augmentation de la confiance en soi

Lorsque l’on fait du sport on se sent bien dans son esprit (comme nous l’avons expliqué) et dans son corps (en permettant d’acquérir ou de garder un corps plus musclé et plus ferme). Ceux sont deux éléments clés de la confiance de soi. On s’apprécie et on se sent bien. Une fois que vous aurez fait ce constat par vous même, vous ne pourrez plus vous en passer.

  • Bien être général

De façon très concrète, pratiquer une activité physique favorise la production d’endorphine dans notre corps. Cette hormone que l’on qualifie souvent d’ « hormone du bonheur » contribue à notre sensation de bien-être.

Mais soyons honnêtes, même en sachant tout ça, il est souvent difficile de se lancer dans la pratique du sport. Alors comment s’y mettre ? Voici quelques petits conseils qui pourront peut-être vous aider :

  • Tout d’abord, fixez-vous des objectifs réalistes. Si vous n’avez pas fait de sport depuis vos 10ans quand vos parents vous avaient inscrits sans vous demander votre avis, vous n’allez probablement pas être prêts à courir un marathon dès demain. Définissez-vous donc un programme adapté à votre niveau et à votre rythme, qui ne vous découragera pas à la fin de votre première séance.
  • Choisissez un sport qui vous plait. Faire du sport ne doit pas être une torture. Même si cela vous demande un effort physique certain, il faut que ça reste un plaisir. Il est donc évident qu’il faut choisir un sport qui vous plait. Si vous aimez être en plein air essayez la course. Si vous recherchez du contact social privilégiez les sports d’équipe… Chaque sport a ses qualités propres !
  • Fixez-vous un temps pour votre séance. Si vous ne bloquez pas quelques heures dans votre semaine pour faire du sport, vous aurez toujours une bonne excuse pour ne pas y aller ou pour ne pas en faire. Le plus dur lorsqu’on se met au sport, c’est de rester régulier. Un temps définit uniquement pour ça vous permets de vous y tenir plus facilement.
  • Si possible trouver un ami avec qui vous vous engagezà faire du sport toutes les semaines. Lorsqu’on décide de faire quelque chose à deux, il est plus dur de se défiler en cas de « flemme ». De plus cela rendra probablement la séance plus agréable si elle est partagée.
  • Offrez-vous une nouvelle tenue de sport. Vous aurez d’autant plus envie d’aller l’essayer et l’exhiber !

J’espère que ces conseils vous aideront à vous mettre au sport. Maintenant il n’y a plus qu’à 🙂

Sources : Emmanuel POIREL : Bienfaits psychologiques de l’activité physique pour la santé mentale optimale.