Vous-êtes-vous déjà demandé ce que voulait dire le moment présent ? Sa signification est évidente me diriez-vous. Mais avez-vous déjà pris le temps d’y penser réellement, de prendre ce mot, le retourner, en chercher l’essence et surtout d’essayer de le vivre ?

Aujourd’hui, nous assistons à un temps où la notion du présent a été déshabillée de ses ornements, comme négligée, pour laisser court à une vie qui nous impose toujours plus de sollicitations, d’interruptions et d’agitations.

Il existe un célèbre proverbe de Benjamin Franklin qui dit « le temps c’est de l’argent », il se trouve qu’il n’avait pas tout à fait tort. Le temps est d’une valeur incommensurable, mais ce n’est pas de l’aspect pécuniaire que l’on parle ici, mais d’une notion bien plus vaste et selon moi bien plus importante, celle de la richesse de l’âme.

N’avez-vous pas parfois envie d’une pause ? D’un temps d’arrêt, d’une parenthèse, de reprendre votre souffle avant de reprendre le cours de la vie.

Entre cours interminables, travail épuisant, stage à trouver et déboires de la vie, il arrive que tout ce que l’on rêverait de faire est d’être en vacances loin de tout. Appuyer sur pause, toucher le moment présent dans sa plénitude et surtout restaurer toute son énergie gaspillée reste souvent un besoin des plus  rêvés .

Bien que d’aspect utopique, cela vous est tous possible, peu importe votre budget 

Assez de teasing, je vous dévoile ce qui dorénavant fera partie intégrante de votre quotidien et qui vous délivrera de tous  vos maux : la méditation.

Oui, la méditation. Vous pensez certainement la connaitre, mais permettez-moi de vous peindre de façon plus claire le portrait de cette discipline qui attise tous les clichés.

Celle-ci englobe une multitude de familles de pratiques complexes comprenant la méditation de la pleine conscience, la méditation mantra, le yoga et bien d’autres encore…

Grosso modo un ensemble d’outils nous permettant de se rencontrer, de plonger en soi et d’être la meilleure version de nous-même.

Je vous présente, à présent, les trois pratiques méditatives les plus populaires et qui sont les suivantes :

  • La méditation de  pleine  conscience (Mindfulness) qui se définit par une attention non critique aux expériences du moment présent, qu’elles soient agréables ou pas. Celle-ci se joue à travers nos cinq sens et repose sur 3 fonctions cognitives : le contrôle attentionnel, la gestion émotionnelle et la conscience de soi [1]. Cette pratique est très efficace, et réduit à titre d’exemple jusqu’à 50% le risque de rechute dépressive chez des patients à haut risque de récidive ; ce qui est égal aux effets des antidépresseurs [2].
  • La méditation mantra qui consiste en la répétition d’un mantra. Un mantra est un son, une voyelle ou un mot que l’on va répéter pendant la méditation afin d’augmenter ses capacités de concentration. En effet, cette répétition va permettre à l’esprit de se concentrer sur une unique tâche et ainsi de lui éviter de se disperser.
  • Le Yoga, connus de tous, consiste en l’union du corps , de l’esprit ,et du mental comme le signifie le mot sanskrit « yug» dont provient ce terme. C’est à la fois une forme de préparation à la méditation mais également une méditation en soi. Des études ont démontré que le Yoga diminuerait l’anxiété de 14.7% : un score significatif. [3]

Par ailleurs, des études ont prouvé que ces techniques méditatives ont une multitude de bienfaits. À titre d’exemple, celles-ci ont démontré que le Yoga iyengar était fortement bénéfique pour les individus souffrant de syndromes post-traumatiques suite à un abus sexuel [4]. Ces bienfaits touchent également la réussite scolaire, comme l’affirme une étude sur des enfants de primaire dont les fonctions exécutives s’améliorent après la pratique d’exercices de pleine conscience pendant 8 semaines [5], mais aussi les troubles du sommeil, les troubles de la sexualité [6] et bien d’autres encore.

Passons donc à la question qui vous ronge sûrement l’esprit en ce moment même : Comment s’y prendre pour méditer ? Et surtout, par où commencer ?

Très bonne nouvelle ! Cela est plus facile que vous ne le pensez.

Il vous faut :

  • Un espace méditatif : un endroit calme dans lequel vous formerez votre bulle qui arrête le temps, un petit coin suffira.
  • Être dans son corps, en soi, et surtout dans le moment présent.
  • Accueillir ses émotions : laisser libre court à ses affects, qu’ils soient de nature positive ou pas.
  • Prendre le temps de respirer.
  • Et surtout, prendre du plaisir à se retrouver.

Bonus : Vous pouvez commencer par l’écoute de méditations guidées disponibles sous format audio gratuitement, partout sur internet.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui, dans les pays anglo-saxons, les thérapies basées sur des disciplines méditatives se font de plus en plus nombreuses. Malheureusement, ces pratiques sont encore peu connues en France bien que l’on dispose d’un nombre relativement important d’études scientifiquement valides, attestant leur efficacité sur la vie quotidienne et sur le cerveau dans différents troubles médicaux.

Ainsi, force est de constater que cet outil, aussi facile qu’efficace est à la portée de tous. Bouddha a dit « L’esprit par son action, est l’architecte de notre bonheur et de notre souffrance ».  À vous de passer aux commandes du votre et d ‘investir en vous pour faire du vaisseau qui accueille votre esprit un espace paisible et propice au bonheur.

 

Infos pratiques :

  • La Rochelle est la première ville européenne à offrir à ses élèves des cours de médiations, grâce au projet « Voltaire et les Zamizen»[7]
  • La médiation transcendantale réduit la douleur de 40% à 50% !

Bibliographie :

[1] Tang, Y., Hölzel, B. & Posner, M. The neuroscience of mindfulness meditation. Nat Rev Neurosci 16, 213–225 (2015). https://doi.org/10.1038/nrn3916

[2]Piet J, Hougaard E. The effect of mindfulness-based cognitive therapy for prevention of relapse in recurrent major depressive disorder: a systematic review and meta-analysis.Clin Psychol Rev. 2011 Aug;31(6):1032-40.

[3]Telles S, Gaur V, Balkrishna A. Effect of a yoga practice session and a yoga theory session on state anxiety. Percept Mot Skills. 2009;109(3):924-930. doi:10.2466/pms.109.3.924-930

[4] Bushell WC. Longevity: potential life span and health span enhancement through practice of the basic yoga meditation regimen. Ann N Y Acad Sci. 2009;1172:20-27. doi:10.1111/j.1749-6632.2009.04538.x

[5] Flook et al., 2010 MAP & FE

[6] Asimina Lazaridou& Christina Kalogianni (2013) Mindfulness and sexuality, Sexual and Relationship Therapy, 28:1-2, 29-38, DOI: 10.1080/14681994.2013.773398

[7]https://www.brut.media/fr/entertainment/la-rochelle-des-cours-de-meditation-a-l-ecole-ea5b9308-f346-4ae6-a892-53d383e12fda