« Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l’inverse, c’est de l’isolement que meurent les civilisations. » – Octavio Paz

Les moments d’isolement ou de solitude peuvent survenir tout au long de la vie, par exemple à la suite d’une rupture, d’un deuil, d’une perte d’emploi mais également lors d’un départ à l’étranger ou encore lors de périodes exceptionnelles, comme une longue maladie ou une crise au niveau national.

Bien entendu, il est possible d’apprécier des épisodes de solitude, à petites doses et lorsqu’on la choisit. En effet, de nombreuses personnes peuvent ressentir une certaine plénitude à s’isoler, et vont ainsi rechercher cette sensation. Toutefois, lorsque cet isolement est forcé ou subit, il peut être accompagné du sentiment d’être délaissé, isolé, exclus et entraîner un profond mal-être.

Ainsi, l’isolement à long terme peut avoir des effets néfastes, comme un fort sentiment de solitude, une tendance à être pessimiste, une perte de motivation au quotidien, ou encore une altération de notre vision de la vie. Toutefois l’isolement, bien que rarement volontaire, est souvent conscient, ce qui amène la possibilité d’améliorer la situation de manière active.

  1. Viser l’essentiel

Si les relations sociales sont très importantes pour la santé, tant physique que mentale, on peut se sentir seul tout en étant très entouré. Ainsi, se concentrer sur la construction de quelques bonnes relations basées sur la confiance est plus important que rester dans un groupe qui ne nous correspond pas, et où les contacts peuvent vite devenir toxiques.

  1. Sortir et socialiser

Afin d’éviter de se replier sur soi, ne pas hésiter à discuter avec ses voisins ou les commerçants, surtout si on a l’habitude de les voir, peut être une bonne stratégie et l’occasion par la suite d’organiser des rencontres ou des évènements, et d’ainsi s’intégrer dans une nouvelle ville par exemple. Même si ces rencontres sont furtives, elles sont préférables à une discussion de plusieurs heures sur les réseaux sociaux, même si les deux ne sont pas incompatibles.

On peut également rencontrer de nouvelles personnes en allant déjeuner avec ses collègues au travail, ou en participant aux soirées, notamment au lycée et lors des études supérieures. Ainsi, il est important d’avoir une vie sociale, plus ou moins modérée selon les personnalités.

  1. Être ouvert

Les rencontres sont aussi une occasion pour découvrir de nouvelles choses. Ainsi, être curieux et ouvert aux expériences inhabituelles, laisser tomber les a priori ou encore ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort sont autant de façon de pouvoir recevoir et partager un certain nombre d’idées.

  1. S’investir dans une activité de groupe

Quoi de mieux pour rencontrer de nouvelles personnes que de devenir membre d’un club, suivre des cours ou des ateliers, s’inscrire dans une association, faire du bénévolat, pratiquer un sport d’équipe, etc… ?

  1. Prendre de bonnes habitudes

Afin de créer du lien, il est important de retrouver les mêmes personnes, par exemple en choisissant des activités de groupe qui se répètent de manière régulière, ou en arrivant plus tôt et en partant plus tard afin d’instaurer une tendance et avoir le temps de discuter, ce qui aura pour effet de renforcer les relations.

  1. Soigner sa santé

Prendre soin de soi permet de se donner confiance et ainsi éviter de se sentir à l’écart de la société. Un autre point important est de dormir suffisamment, car la fatigue a un effet désocialisant, puisqu’elle nous met de mauvaise humeur et altère notre envie de nouer des liens.

  1. Consulter un spécialiste

Si fournir un certain nombre d’efforts ne suffit pas à sortir de l’isolement, aller discuter avec un spécialiste peut être une bonne alternative pour trouver de nouvelles solutions.

  1. Et si l’isolement est imposé ?

Peu importe la situation, si celle-ci vous empêche de sortir, il est possible de trouver des alternatives pour garder le contact, notamment avec ses proches. En effet, grâce au téléphone et aux réseaux sociaux, on peut rester connecté avec les personnes auxquelles on tient, et qui peuvent nous aider à sortir de la solitude tout en restant isolé. Ainsi, dans ces cas-là, il est important de chercher à relativiser, en changeant son état d’esprit par exemple, en restant positif ou encore en essayant de penser à autre chose, par le biais de l’art ou en construisant de futurs projets.

Finalement, bien que l’isolement ne soit pas fréquemment un choix, il existe de nombreuses façons de s’en sortir. Si la solitude peut sembler plaisante au premier abord, elle risque de devenir rapidement plus pénible, et de toucher tous les domaines de notre vie socio-professionnelle, jusqu’à se retrouver complètement isolé. Ainsi, il est important de repérer les premiers signes, mais également de veiller à ce que les personnes auxquelles vous tenez ne se retrouvent pas non plus dans cette situation.