Derrière l’acte de la lecture, se passe de nombreuses choses intéressantes que tu ignores sûrement. Durant cet instant de pleine focalisation sur le moment présent, on découvre la pensée d’un auteur qui cherche à nous transmettre son monde, ses connaissances, son imagination. Ce partage de la pensée à travers la lecture s’effectue grâce à différents mécanismes mis en place dans notre cerveau, pouvant nous apporter de nombreux bienfaits, sur tout notre être et notre façon de vivre. Alors, que se passe t-il réellement quand on lit ? Quels sont ces bénéfices de la lecture ? Nous allons décrypter tout cela ensemble.

Ce qui se passe quand nous lisons
Tout abord, tes yeux identifient l’information visuelle, envoyée par la suite au cortex occipital de ton cerveau (partie qui s’occupe des informations visuelles). Puis, pour connaitre le sens des mots, cette information est distribuée à de nombreuses autres régions de l’hémisphère gauche de ton cerveau. Comme la lecture n’est acquise que depuis récemment par l’espèce humaine, il n’y a pas de région spécifique pour la lecture dans ton cerveau (comme il y en a pour d’autres fonctions). C’est pourquoi, il utilise les zones dédiées au langage.

De fait, lire c’est accéder au langage parlé par la vision. Pour décoder les formes que constituent les lettres et reconnaître alors un mot, ton cerveau va à une vitesse de 50 millisecondes environ. Il y a cependant des petites variations de vitesse en fonction de comment il apparaît : en majuscules, en italique, imprimé ou écrit à la main, etc. Ce processus de décodage se répète continuellement quand tu lis. Aujourd’hui, on peut savoir tout cela grâce aux IRM qui nous permettent de savoir ce qui se passe dans le cerveau en temps réel.

Stanislas Dehaene, chercheur dans le domaine, a comparé notamment
des cerveaux de lecteurs et ceux de personnes ne sachant pas lire. « On s’aperçoit très clairement que leur cerveau est différent, certaines connexions corticales à longue distance sont nettement plus efficaces chez les lecteurs. » Et effectivement, la lecture augmente les neurones dans le cerveau et possède de nombreux autres avantages que nous allons découvrir ensemble.

Les bénéfices cachés de la lecture
Réduction du stress. La lecture est un véritable outil anti-stress.
Comme le dit Stanislas Dehaene, « notre espace de travail, dans le
cortex préfrontal, ne peut pas réfléchir à deux choses à la fois »
. Ainsi,
le fait de lire te permet de te focaliser uniquement sur le moment
présent. En plus de te détendre, cela améliore aussi ta capacité de
concentration si tu lis régulièrement.


Une étude menée par le Dr David Lewis le prouve. Sa recherche
consistait à mettre volontairement des personnes dans un état de
stress et tester sur eux différentes méthodes de relaxation. Les
résultats ont montré que lire réduit de 68 % le taux de stress : mieux
que la musique (61 %), boire une tasse de thé ou de café (54 %) ou
marcher (42 %).

« Toute pensée consciente correspond à l’envahissement de l’espace
du travail global du cerveau, décrypte Stanislas Deheane. Quand vous
lisez, par exemple un roman policier, suivre l’histoire parfois complexe
mobilise cet espace du travail conscient. Pendant ce temps, vous ne
pouvez pas l’utiliser pour développer votre anxiété, par exemple.
L’anxiété c’est l’inverse : c’est l’envahissement de ce réseau conscient
par des pensées parasites et négatives. »

Développement de l’empathie et des capacités relationnelles.
Les réactions cérébrales pendant la lecture, sont proches des réactions en situation réelle. Tu peux t’attacher aux personnages, t’identifier à eux, rentrer dans leur monde, vivre une nouvelle expérience. En lisant un roman avec une histoire et des personnages qui te touchent particulièrement, tu peux ressentir des choses que tu n’aurais pas forcément ressenti dans la vraie vie. De plus, la lecture enrichie ton vocabulaire, et donc améliore tes compétences orales. De fait, elle développe les habilités sociales et d’analyse et peut même faire évoluer la personnalité.

• Amélioration de la santé. En plus d’améliorer l’endormissement
et de permettre d’avoir un sommeil réparateur, la lecture aide à prévenir certaines maladies dégénératives. Elle stimule l’activité neuronale du cerveau, fait travailler la mémoire et garde le cerveau en forme. Par conséquent, elle prévient des maladies qui apparaissent au vieillissement comme l’Alzheimer.

• La lecture a de nombreux bénéfices, que ce soit au niveau intellectuel, social ou psychologique. Maintenant que tu sais qu’il est important d’occuper son esprit de temps en temps avec une activité aussi saine que la lecture, tu sais ce qu’il te reste à faire. Choisis un livre qui te captive, mets-toi dans un endroit calme et profite de ce moment de détente que tu prends, pour toi et ton livre.

Pour aller plus loin
Je te propose d’aller jeter un coup d’œil et pourquoi pas de te
créer un compte sur le site Booknode. Il te permet :

  • d’avoir ta propre bibliothèque en ligne ; ranger les livres que tu
    as lus et que tu es en train de lire, mettre ces livres dans des listes
    classées par ordre de préférence : Diamant, Or, Argent
  • interagir avec les autres membres ; chatter avec eux, obtenir des
    informations sur différents auteurs et livres, partager ta propre
    critique et poster tes propres écrits.

Sources :

– Meyniel, C. (2019). Les Mécanismes Cérébraux de la Lecture. Revue Francophone d’Orthoptie, 13, 42-45. doi : 10.1016/j.rfo.2019.07.004

– Roberge, J. R. (2008c). Quand le cerveau du scientifique analyse le cerveau du lecteur : « Les neurones de la lecture », de Stanislas Dehaene. https://correspo.ccdmd.qc.ca/index.php/document/pages-dhistoire-tendances-2008-2009/les-neurones-de-la-lecture-de-stanislas-dehaene/

-Doré, C. D. (2018). Les effets de la lecture sur le cerveau. https://www.envoludia.org/ https://www.envoludia.org/entraide/effets-de-lecture-cerveau/