En partenariat avec « Anaïs Landrieu – Talent Hypersensible » 

Appréhender et coexister avec son hypersensibilité est une recherche d‘équilibre parfois difficile à trouver, surtout sans aide et ressources pertinentes. En effet, même si l’hypersensibilité concerne une personne sur cinq, il existe encore de nombreuses fausses idées sur sa définition et ses caractéristiques. C’est pourquoi, il est indispensable de lever le voile sur ce trait de caractère. Dans cet article, nous allons t’éclairer dans un premier temps sur ce qu’est l’hypersensibilité, puis par la suite, te partager des clés pour t’aider à mieux accepter ce trait qui fait partie de toi.

L’hypersensibilité : qu’est-ce que cela signifie ?

Selon le modèle DOES d’Elaine Aron, l’hypersensibilité peut être définie par quatre manifestations principales :

  • La profondeur de traitement : les personnes hypersensibles ont le besoin inconscient d’analyser et de prendre en compte toute information utile pour faire un choix. Un long processus de réflexion est alors engagé afin d’entrevoir toutes les possibilités : cela peut amener une tendance à beaucoup réfléchir, se poser des questions existentielles, se perdre dans ses pensées…

  • La sur sollicitation : la forte connexion des personnes hypersensibles à leur environnement les amène à se sentir facilement sur-stimulées/stressées par rapport aux autres. En effet, certaines situations habituellement appréciables peuvent parfois s’avérer désagréables lorsqu’elles sont fatiguées, notamment. C’est une des raisons pour lesquelles elles ont un besoin de repos/solitude accru !

  • La forte empathie : les personnes hypersensibles sont particulièrement connectées aux émotions des autres et se mettent facilement à leur place. De plus, elles peuvent avoir tendance à absorber les émotions des autres : elles se qualifient souvent elles-mêmes d’« éponge émotionnelle ». Accueillir ses propres émotions et celles des autres peut être très éprouvant, d’autant que cette empathie entraine souvent un grand besoin de venir en aide à ces personnes.

  • La sensibilité accrue aux stimuli : contrairement à la croyance commune, les hypersensibles n’ont pas de meilleurs sens que les autres. La différence réside dans le processus de traitement des stimuli. Cela signifie qu’ils portent une plus grande attention et analysent plus les stimuli. Ainsi, leur capacité sensorielle est différente, ce qui peut être un réel handicap dans la vie de tous les jours.
  • L’hyperesthésie : l’hypersensibilité peut se manifester au niveau sensoriel : des bruits, lumières, odeurs, matières insupportables, désagréables… Cette particularité est due aux processus de traitement des stimuli, inconscient, qui amène à une analyse fine des stimulations extérieures. En d’autres termes : les sens sont particulièrement connectés à leur environnement et offrent aux personnes hypersensibles la faculté d’en percevoir les nuances grâce à leur corps…

Comment accepter et vivre avec son hypersensibilité ?

Découvrir son hypersensibilité peut faire peur, et l’accepter, peut sembler difficile. Il n’existe pas de recette miracle, ce chemin est propre à chacun, et te permettra de mieux te connaitre. A toi hypersensible, je vais te donner quelques clés afin d’entamer cette démarche avec quelques flèches à ton arc.

  • Se renseigner et apprendre à l’aimer : l’hypersensibilité ne se manifeste pas de la même façon pour tout le monde : ton hypersensibilité est unique. Je t’invite à te renseigner sur le sujet pour pouvoir l’appréhender. Le but étant de comprendre quel est son effet sur toi en particulier.
    Tu peux croire que cet aspect de ta personnalité est un défaut. Néanmoins sache que, plus on cherche à contrôler sa sensibilité, plus elle se manifeste. Ton hypersensibilité peut être un vrai cadeau quand tu la laisses vivre en toi. Porter un regard bienveillant et compréhensif sur ton hypersensibilité t’aidera à vivre épanoui en sa compagnie. En conséquence, une meilleure compréhension de cette facette de ta personnalité t’aidera à l’intégrer plutôt que de la fuir.

  • Accepter de vivre avec ses émotions : pars à la découverte de toi-même afin de trouver ton propre point d’équilibre. Pour cela, je t’invite à te connecter à ton corps. Plus concrètement, porte un regard attentif et observe tes émotions. Toute émotion a une raison, est légitime et cache un besoin profond. Le corps est le meilleur moyen de se connecter à elles : on parle de conscience corporelle. Apprends ce langage, décode les messages que ton corps t’envoie, car toute émotion refoulée s’y cristallise. Au plus tu laisses de la place à tes émotions, au moins elles en prendront.

  • Se ressourcer, se reposer, se reconnecter : la troisième clé est le repos, et la connexion avec soi-même. Avoir des moments permettant se sentir bien et en sécurité est indispensable. Ce sentiment de sérénité peut se retrouver sous différentes formes. Le champ des possibilités est immense. L’apaisement peut se produire grâce à un endroit, une musique, un objet, un moment… Cette bulle de protection doit te ressourcer et te redonner de l’énergie.

Les avantages de l’hypersensibilité :

Te servir des avantages qu’elle te procure est mon dernier conseil. Il existe de nombreux avantages à l’hypersensibilité, ne te focalise pas sur ses aspects négatifs. Je vais t’éclairer sur les côtés positifs que tu ne vois peut-être pas encore…

  • L’empathie : une faculté enrichissante qui te permet de te connecter aux autres.  Cela fait de toi un grand soutien pour les personnes avec qui tu as des relations profondes.
  • La créativité : la richesse de ton monde intérieur est un vrai atout, elle te permet d’être très créatif.ve. Je te conseille d’ailleurs de trouver un exutoire te permettant d’exprimer tes émotions : l’art sous toutes ses formes peut être une bonne piste (écriture, chant, peinture, cuisine…)
  • Le sens du détail / du travail bien fait : une autre qualité que l’on retrouve chez beaucoup d’hypersensibles. Être consciencieux.se et donner le meilleur de toi-même dans tes projets est un véritable atout ! Ton sens du détail peut même te faire remarquer ce qui passe inaperçu aux yeux des autres…
  • La conscience émotionnelle : Tu as cette faculté de ressentir toutes les émotions de manière intense : y compris la joie, l’émerveillement, l’amour… La conscience de ton monde intérieur et la richesse de tes émotions, sont aussi une source de création et de connexion avec les autres ! Les plus grands artistes ou humanistes ne sont-ils pas sensibles ?

En conséquence, le plus important est d’apprendre à aimer ton hypersensibilité. Elle ne disparaitra pas, cette entité fait partie de toi. Ce processus personnel et propre à chacun te demandera de la patience, de l’énergie et de la curiosité envers toi-même. Mais surtout : de l’amour, beaucoup d’amour. Ouvrir la porte de ton hypersensibilité, c’est faire un pas vers toi et ton épanouissement.